Les « au revoir »

Ô toi ami nomade, toi qui porte ton sac à dos jusqu’aux sommets. Toi qui a connu le froid, la faim et la fatigue sans te dégonfler. Toi qui se jette à corps ouvert dans la gueule de l’inconnu sans une once de peur. Oui, toi, brave, courageux et vaillant : pourquoi as-tu tant de mal à dire AU REVOIR ?

 

Lire la suite ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *